Référencement naturel : Techniques pour bien positionner votre site web dans les SERP

Saviez-vous que moins de 20% des internautes cherchent au-delà de la première page sur Google ? Autrement dit, plus de 80% se limitent à la première page. N’est-ce pas une bonne raison d’apprendre comment agir pour bien positionner votre site web dans les résultats des moteurs de recherche!

Pour bien positionner votre site web dans les moteurs de recherche, vous allez devoir vous appuyer sur les techniques de référencement. Il en existe de deux types ; le référencement dit « Naturel » ou SEO (Search Engine Optimization) et le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising).

Dans cet article, nous allons parler des techniques de référencement naturel, que nous allons plus tard comparer au référencement payant. Pour le définir, disons que le référencement naturel est l’ensemble des techniques consistant à améliorer le positionnement, le classement d’un contenu/Site web dans les résultats de recherche. Nous parlons là de Google, Bing, Qwant, Yandex, etc.

Lire aussiDevenir blogueur professionnel : Comment ne pas se décourager ?

Fonctionnement du moteur de recherche, comment ça marche ?

Avant d’entrer pleinement dans le sujet pour voir comment bien positionner votre site web, voyons brièvement comment fonctionnent les moteurs de recherche. A part Google, il existe d’autres moteurs de recherche, bien qu’il reste le leader incontestable du secteur.

Qu’il s’agisse de Bing, Yahoo, Qwant, Yandex ou DuckDuckGo, tous fonctionnent selon le même principe, et cela en un certain nombre d’étapes. Voici les étapes en question :

Crawling

Le Crawling est l’étape par laquelle les robots du moteur de recherche parcourent un site web en vue de prendre connaissance de ses pages. On dit alors que les robots crawlent ou explorent le site une URL après une autre.

Indexation

Après avoir crawlé un site, les agents (robots) transmettent les informations du site à la base de données (index) du moteur de recherche. Les contenus déjà indexés sont mis à jour et ceux non indexés sont alors stockés dans l’index du moteur de recherche.

A ce moment, votre site web, votre contenu devient trouvable dans les résultats du moteur de recherche, les SERP (Search Engine Result Page). Il s’agit là du premier pas dans votre positionnement, mais tout le travail reste devant vous. Puisqu’il ne doit pas être question de confondre indexation et référencement, aucunement.

Dès qu’un site web, un article ou tout autre contenu est pris en compte par un moteur de recherche, on dit qu’il est indexé. Cependant, même en saisissant toutes les requêtes possibles, il pourrait ne pas vous être proposé dans les résultats. C’est là que le référencement entre en jeux.

Si vous vous inquiétez en ne sachant pas si votre contenu est indexé ou non, il existe une technique simple pour le savoir. Ouvrez le moteur de recherche, saisissez « site:votresite.com » et lancez la recherche. Par exemple « site:clicmeric.com ».

Cela vous affichera toutes les pages, articles de votre site web déjà indexés par le moteur de recherche. Si votre domaine est “.net”, “.org”, “.info”, etc. alors saisissez-le ainsi.

Avant donc de penser à bien positionner votre site web ou vos contenus, assurez-vous qu’il est indexé. Le délai d’indexation d’un site, d’un contenu dépend d’un certain nombre de facteurs. Plus votre site est ancien, actif et bien optimisé, vite ses contenus seront indexés.

En quelques mois, j’ai vu le délai d’indexation de ce site passer de plusieurs jours/semaines à quelques heures. Il n’est sûrement pas le site le mieux optimisé de tout internet, mais c’est tout simplement une question de travail et de temps.

Comparaison et classement de contenus

Après avoir crawlé et indexé plusieurs contenus, les algorithmes des moteurs de recherche procèdent à la comparaison avec des milliers, millions d’autres contenus existants dans leurs index. Cette comparaison est basée sur plusieurs critères, de la qualité du contenu à la vitesse de chargement, en passant par la notoriété du site. Tout un tas de critères alors.

En fin, les contenus jugés plus pertinents, plus susceptibles de répondre à la requête de l’internaute sont affichés. Et cela suivant l’ordre de pertinence évalué par les algorithmes du moteur de recherche.

Voyons maintenant les techniques à appliquer pour bien positionner votre site web dans les résultats des moteurs de recherche.

Lire aussi : Code AdSense non reçu : valider l’adresse AdSense sans code PIN.

Choisir de bons mots-clés pour bien positionner votre site web

Un bon mot-clé, de bonnes techniques de référencement et la majeure partie du travail est faite. Le bon choix de mots-clés est la base d’un bon positionnement dans les moteurs de recherche. C’est aussi là que vous aurez souvent le plus de difficultés, vu l’éventuelle rudesse de la concurrence à laquelle vous aurez à faire face.

Comment choisir un bon mot-clé pour le contenu du site ?

En parlant de mots-clés, sachez qu’il en existe de deux types. Il existe les mots-clés longue traîne et les mots-clés courte traîne. Les mots-clés longue traîne sont ceux comportant plus de 3 mots, ce sont des mots-clés plus ciblés et souvent moins concurrentiels.

Les mots-clés courte traîne quant à eux comportent moins de 3 mots, deux généralement. Ce sont des mots-clés qui renvoient des résultats plus variés. De tels mots-clés sont très concurrentiels et à éviter, surtout si votre site web est « nouveau ».

Il n’y a que des sites web avec plus de notoriété qui peuvent se permettre l’usage de ce type de mots-clés, vu que leur notoriété fait qu’ils bénéficient des avantages considérables auprès des moteurs de recherche.

Imaginons que vous souhaitez vous positionner sur une recherche concernant la perte de poids. En utilisant comme mot-clé « Perte de poids », vous prenez un énorme risque, celui de ne jamais voir votre contenu apparaître, même dans les 100 premiers résultats.

N’oubliez pas, TROP PEU d’utilisateurs iront au-delà de la première page, et cette dernière contient rarement plus de 10 résultats. En plus de tels mots-clés sont souvent achetés (référencement payant), ce qui ne vous laisserait pratiquement aucune chance.

Imaginons le même cas autrement. Disons que pour la même intention de recherche, vous utilisez un des mots-clés suivants : « Exercices de perte de poids rapide », ou « Recettes de perte de poids rapide » ou encore « Techniques de perte de poids facile ».

Avec ces mots-clés, vous prenez aussi un risque mais d’une manière positive. En fait, votre contenu aura plus de chance d’apparaître en première page du moteur de recherche si un internaute lance une telle requête. Mais pour ça, il devra être très bien optimisé.

Vous l’aurez compris, un bon choix du mot-clé est très déterminant si vous souhaitez bien positionner votre site web dans les SERP. Longue ou courte traîne, optez pour des mots-clés susceptibles d’être recherchés par les internautes. Publier un contenu pour lequel vous serez le seul visiteur ne sert donc strictement à rien.

Pour vous aider à vous y prendre, il existe des outils d’assistance dans le choix de mots-clés. Parmi eux Google Trends, Google KeywordPlanner ou Google AdWords. Il en existe d’autres payants comme gratuits, mais vous pouvez aussi vous servir du moteur de recherche. Effectuez une recherche sur le mot-clé choisi et analysez les résultats.

Choisir de bons titres pour les contenus du site

Voici un autre point important auquel prêter attention si vous souhaitez bien positionner votre site web dans les résultats des moteurs de recherche. Le titre est la toute première chose que verra un internaute, avant de pouvoir apprendre que ce soit d’autre sur votre contenu.

Mais avant de voir les internautes, voyons les moteurs de recherche. Ces derniers accordent une attention particulière au titre. C’est à dire sa longueur, son lien avec le mot-clé ou aussi son lien avec le contenu.

Choisissez des titres qui reflètent bien leurs contenus et qui contiennent suffisamment de mots pour bien renseigner les moteurs de recherche. En plus de cela, ils devront contenir vos mots-clés. C’est sûrement un des détails importants dont prennent en compte les moteurs de recherche pour bien positionner votre site web.

Utilisez des titres attractifs mais qui ne s’éloignent pas de leurs contenus. Pas des titres fantaisistes, les robots s’en rendront compte tôt ou tard, les internautes aussi. Et atteint ce niveau, vous aurez perdu doublement votre crédibilité ; côté utilisateurs et côté moteurs de recherche.

L’utilisation des titres trompeurs est l’une des méthodes utilisées par certains webmasters peu crédibles pour attirer du trafic en trompant les utilisateurs et les robots des moteurs de recherche. Mais les résultats en sont éphémères et les conséquences assez lourdes.

Optimiser le contenu pour bien positionner votre site web

Il s’agit ici de prêter attention à la rédaction, à la structure des pages, au nombre de fois que votre mot-clé revient, etc. La devise ici est « Content is King », autrement dit le Contenu est Roi.

En créant du contenu, évitez de dupliquer (plagier) un contenu déjà existant ailleurs. Une fois que les robots crawleurs s’en rendront compte, ils pénaliseront votre site de manière très considérable. Le paradoxe ici, est que parfois les plagiaires se retrouvent mieux positionnés que les propriétaires de contenus eux-mêmes.

Vu la complexité des algorithmes exploités, je ne suis pas en mesure de vous expliquer le pourquoi de cela. Ce que je vous demanderai, c’est de ne pas vous engager dans cette voie. Rédigez des contenus propres à vous ou inspirez-vous de ceux existants, sans pour autant les plagier, en y apportant une valeur ajoutée. Ayez vos mots, votre style rédactionnel, bref : soyez authentique.

Un autre détail pris en compte par les moteurs de recherche pour bien positionner votre site web est la fréquence du mot-clé dans le contenu. Faites ressortir votre mot-clé plus souvent. En rédigeant des contenus, faites en sorte de répéter les mots-clés, sans en abuser.

Si vous sur-optimisez, les internautes s’en rendront compte, les robots aussi. En créant du contenu, faites en sorte de plaire aux utilisateurs (expérience utilisateur) et aux robots en même temps. Si vous utilisez WordPress, des outils tels que Yoast SEO permettent de suivre l’optimisation du contenu.

En guise de recommandation, faites en sorte d’utiliser votre mot-clé au moins 5 fois pour un contenu de 800 mots, au moins 8 fois pour un contenu de 1000 ou 1100 mots. Vous pouvez aussi en faire plus, une fois chaque 100 mots par exemple, mais n’en faites pas trop. Surtout pas.

Structurer le texte

Pour bien positionner votre site web, pensez aussi à bien structurer vos textes en les rendant lisible, le plus possible. Espacez vos paragraphes, utilisez des titres hiérarchiques. L’utilisation des titres hiérarchiques offre un double avantage ; la compréhension du contenu par les utilisateurs et sa compréhension par les robots.

Ces titres rendent votre contenu plus visible dans les moteurs de recherche, surtout si certains d’entre eux contiennent votre mot-clé. Pour un contenu avec 4 titres hiérarchiques, faites en sorte d’utiliser votre mot-clé (dans vos titres) 1 à 2 fois.

Structurer le site web, optimiser les balises META

En parlant de la structure du site web, nous voyons les pages, catégories, les étiquettes, etc. un site web bien structuré sera facilement exploitable par les utilisateurs ainsi que par les robots des moteurs de recherche. Pensez à bien le structurer, à supprimer les pages et autres contenus inutiles.

D’autres éléments importants ici sont les balises META et le code HTML du site. Les moteurs de recherche y accordent une grande importance. Ce sont donc des éléments que vous ne pouvez pas ignorer et prétendre vouloir bien positionner votre site web dans les SERP. Il existe un certain nombre de balises Meta.

  1. La balise Meta title: elle décrit le contenu dans le moteur de recherche et dans l’onglet du navigateur. Elle est différente du titre de la page, mais peu comporter le même texte. Puisque visible dans le moteur de recherche, elle doit être pertinente pour les moteurs de recherche et pour les internautes.
  2. La balise Meta description: c’est le paragraphe ou la phrase visible dans le moteur de recherche, en dessous du titre. Ajoutez une description simple et brève du contenu. Même si cette partie du travail vise plus l’intérêt des visiteurs que celui des moteurs de recherche.

N’oubliez pas aussi la balise Meta mot-clé et les attributs « alt » des images pour des textes alternatifs.

Créer des liens internes, obtenir des liens externes pour bien positionner votre site web

La création de liens internes (maillage interne) consiste à intégrer, dans certains de vos contenus, des liens renvoyant vers d’autres contenus de votre site web. Vous allez vous demander à quoi cela servirait ! Cette opération offre deux avantages.

D’abord elle permet aux utilisateurs d’explorer votre site web en passant d’une URL à une autre. Ensuite elle facilite le Crawling (exploration) de robots des moteurs de recherche.

Pour bien positionner votre site web en vous servant des liens internes, pensez à en insérer de temps en temps dans vos contenus. Veillez surtout à les insérer de façon tout à fait naturelle en utilisant des textes d’ancrage pertinents.

Quant aux liens externes, il s’agit de ceux insérés dans du contenu d’autres sites web et pointant vers le vôtre. Ces liens sont un très bon moyen d’améliorer le référencement d’un site. Surtout s’ils proviennent de sites web ayant plus de notoriété et une très bonne réputation auprès des moteurs de recherche.

Certains propriétaires de sites proposent la vente de liens externes, malheureusement le plus souvent à des prix exorbitants. En plus, c’est une pratique que les moteurs de recherche pourraient sanctionner si elle est mal faite ou si les liens obtenus proviennent des sites web spammeurs.

Le moyen le plus simple d’obtenir des liens pointant vers votre site est de communiquer avec d’autres webmasters. Proposez-leur l’échange de liens ou la rédaction d’articles invités sur leurs sites.

Les liens entrant permettent aux moteurs de recherche de bien positionner votre site web mais il ne faudrait pas en abuser non plus. Sinon tôt ou tard les robots le sauront.

Faire connaitre le site sur les réseaux sociaux

A part les moteurs de recherche, les réseaux sociaux sont l’autre principale source de trafic. Ne vous limitez pas à la publication des contenus, misez aussi sur le partage à travers des réseaux sociaux, surtout si votre site n’est pas assez connu. Personnellement, je n’exploite pas beaucoup cette technique.

Les réseaux sociaux, certains sites peuvent bien s’en passer, ceux attirant énormément de visiteurs via le trafic organique. Mais vous, pouvez vous en servir pour bien positionner votre site web. Plus un contenu est partagé sur les réseaux sociaux, plus les moteurs de recherche auront tendance à le remonter dans les résultats puisqu’ils l’estimeront pertinent.

Créez des pages sur les réseaux sociaux de votre choix, sur lesquelles vous pourrez partager les contenus de votre site de temps en temps. N’oubliez pas aussi de mettre des boutons de partage au-dessus et/ou en dessous de chacun de vos pages. Aux visiteurs le souhaitant, cela permet de partager le contenu très facilement.

Améliorer la vitesse de chargement de vos pages pour bien positionner votre site web

Aujourd’hui, beaucoup d’utilisateurs ont horreur de la lenteur, les moteurs de recherche aussi. Les pages se chargeant trop lentement découragent les robots pendant le Crawling et les font gaspiller beaucoup de temps, beaucoup de ressources.

A part les robots, les utilisateurs aussi se lassent trop vite de sites lents. Vous pouvez attirer du trafic, mais si vos pages se chargent trop lentement, il vous serait difficile de garder ce trafic. Après, les utilisateurs quitteront vos pages trop vite et votre taux rebond grimpera. Ce qui n’est pas bon pour le référencement.

Pour espérer bien positionner votre site web dans les moteurs de recherche, pensez donc à rendre plus rapide le chargement de vos pages. Mais comment donc ? Pour ce faire, il existe certaines techniques. Une parmi elles consiste à utiliser des images moins lourdes (en capacité).

Nous sommes parfois obsédés par la qualité et souvent tentés d’utiliser des images de meilleures résolutions, OK. Mais les images (de taille importante) que vous utilisez contribuent de façon très notable à alourdir vos pages. Optez pour des images de petites tailles mais de qualité relativement bonne.

Sur WordPress, il existe des outils (WP Smush it, par exemple) permettant de compresser des images. Il les compresse avant leur utilisation et sans en affecter la qualité. Vous pourrez aussi les compresser en local sur votre ordinateur avec des outils tels que Adobe Photoshop.

Pour améliorer la vitesse de chargement de vos pages, vous pouvez aussi utiliser les outils de Caching. A côté de tout cela, la vitesse de chargement de votre site web dépendra aussi de la qualité de votre hébergement. Optez donc pour un hébergeur web susceptible de répondre convenablement à vos besoins d’hébergement.

Référencement naturel vs référencement payant : SEO vs SEA

Un bon référencement naturel offre un trafic qualifié et les résultats sont durables dans le temps. Malheureusement le référencement naturel requiert de la patience et prend généralement des mois pour montrer ses résultats.

Et à part cela, les mots-clés dans certains domaines sont très convoités ne laissant aucune chance à ceux misant sur le référencement naturel. En plus, le positionnement dépend fortement du niveau de la concurrence dans le domaine concerné. Ce sont là certaines des limites du référencement naturel.

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Adverstising), comment ça marche ?

Référencement payant sur Google

Avec ce type de référencement, il s’agit de payer pour être bien positionné sur un mot-clé précis. Les moteurs de recherche comme Google ou Bing, proposent des campagnes publicitaires. Il s’agit de choisir des mots-clés de votre choix et de payer pour faire positionner votre site sur ces mots-clés.

Référencement naturel ou payant, vous pouvez combiner les deux pour bien positionner votre site web dans les moteurs de recherche. Surtout si vous avez des produits ou services à faire connaître sans vouloir perdre du temps.

Mais avant de payer pour le référencement, pensez d’abord à bien optimiser vos pages. C’est une façon d’appuyer le référencement payant sur le référencement naturel. Pour qu’un jour si vous n’êtes plus en mesure de payer pour des campagnes publicitaire, vous puissiez bénéficier du trafic organique.

Techniques pour bien positionner votre site web : Retenez quand même que

En ce moment même où vous lisez ces lignes, sachez qu’il existe sur le web plus d’un milliard de sites. Cette barre a été franchie en 2014. Ce qui veut dire que plusieurs, voire tous les webmasters sont en train de chercher comment optimiser, comment bien positionner leurs sites dans les moteurs de recherche.

Si chacun d’eux appliquait les bonnes techniques de référencement, avec plus d’un milliard de sites, quelle en serait la finalité ? Quelle qu’en soit la réponse, une chose est sûre : il n’y aura jamais deux premiers résultats dans un moteur de recherche. Il y en aura toujours un.

Et vous, qu’il y ait 1 ou 10 milliards de sites, votre objectif est de remonter peut-être pas en premier, mais parmi les premiers résultats de recherche. Et donc le nombre de sites présents sur le web ne devrait pas vous préoccuper ou vous faire peur. Heureusement aussi qu’il existe plusieurs domaines et des demandes locales.

Retenez donc que pour bien positionner votre site web dans les moteurs de recherche et durablement, vous allez devoir travailler constamment. Vos concurrents ne vous laisseront pas occuper la première place dans les SERP sans rien faire, en tout cas pas. Ils retravailleront leurs contenus encore et encore, et vous aussi.

Pour gagner la confiance des moteurs de recherche, évitez aussi les mauvaises pratiques, telle que la manipulation des liens pour tromper les robots. Retenez qu’un seul geste mal intentionné pourrait vous faire descendre des classements et vous faire perdre les progrès de plusieurs mois/années de travail.

J’ai vu des sites passer de 2000 visiteurs uniques par jour à moins de 10 ! Faites donc attention, surtout qu’une fois perdue, la confiance des moteurs de recherche est difficilement recouvrable.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments