Trafic incorrect AdSense: Limitation de la diffusion d’annonces AdSense

Cela doit vous inquiéter si vous avez une notification de limitation de la diffusion d’annonces AdSense dans votre compte. Le phénomène n’est plus nouveau, et de plus en plus d’éditeur s’en plaignent. Mais pourquoi ce silence de la part de Google ? Ce dernier ne communique rien à ses éditeurs, ce qui commence à susciter de la frustration chez certains d’entre eux.

Du jour au lendemain certains éditeur se voient pénalisés, avec l’impossibilité de diffuser des annonces sur leurs sites. Il leur est reproché le fameux problème de « Trafic incorrect » accompagné d’aucune explication. Ce qui devient insupportable pour ceux utilisant la régie publicitaire AdSense comme source de revenu.

C’est quoi le Trafic incorrect ?

Par « Trafic incorrect », Google fait allusion aux clics et/ou impressions (intentionnelles ou accidentelles) générées artificiellement en vue d’augmenter les revenus publicitaires de l’éditeur ou les coûts d’un annonceur.

Limitation de la diffusion d’annonces AdSense

Comme décrit sur sa page relative au trafic incorrect, cela peut être provoqué par un éditeur qui clique sur ses propres annonces ou par des utilisateurs qui agissent de la même manière. Cela peut aussi être provoqué par des bots conçus pour cliquer automatiquement sur les annonces, ou par un tiers (sabotage).

Le trafic incorrect, la limitation de la diffusion d’annonces AdSense peut donc être due à plusieurs raisons. Mais vu le nombre très croissant de plaintes liées à ce même problème, on est amené à se demander s’il ne s’agit pas plutôt d’autre chose.

Lire aussi : Code AdSense non reçu, valider l’adresse de paiement sans code PIN.

Limitation de la diffusion d’annonces AdSense

Du moment qu’il vous est reproché(e) de générer du trafic incorrect, plus aucune publicité ne s’affiche sur vos pages. Dans le vocabulaire AdSense, il s’agit de « Limitation du nombre d’annonces ». Mais la réalité est que c’est plutôt un arrêt complet de la diffusion d’annonces. Vous l’aurez remarqué.

Malheureusement aucune information n’est fournie aux éditeurs, à part cette notification dans leurs comptes : « Le nombre d’annonces que vous êtes autorisé à diffuser a été limité. Pour plus d’informations, consultez le centre d’informations sur les règles ».

Durant la limitation de la diffusion d’annonces AdSense, il est signalé aux éditeurs que leur trafic sera en train d’être surveillé, que cette limite pourra être mise à jour automatiquement et qu’elle est généralement appliquée durant moins de 30 jours.

Mais, en plus de ne rien communiquer à ce sujet, AdSense fait ce qu’il veut. Il est donc tout à fait possible que le problème vous reproché dure bien plus longtemps (plusieurs mois) et cela toujours sans explication, malgré toutes vos tentatives de joindre l’équipe d’aide.

Lire aussi : Référencement naturel, bien positionner votre site dans les SERP.

Trafic incorrect : Votre compte AdSense sera-t-il banni définitivement ?

Dans le temps, la détection du trafic incorrect chez un éditeur AdSense était synonyme de bannissement – immédiat – du compte, et cela à vie. Mais aujourd’hui ils se contentent de limiter tout simplement la diffusion des annonces. Est-ce par clémence ? Ça reste une question en tout cas. Votre compte quant à lui ne sera probablement pas banni.

Il est possible que vous ayez déjà soumis des dizaines de fois le formulaire relatif au trafic incorrect et vous n’avez toujours aucune réponse ! Vous pouvez vous rassurer de ne pas être seul(e) dans ce cas. C’est frustrant de ne recevoir aucune explication, surtout quand on se fait une idée de ce que Google encaisse à travers ses éditeurs.

Et quand l’équipe de support répond, c’est malheureusement généralement avec le lien de la page d’application du règlement en cas limitation de la diffusion d’annonces AdSense. Ou alors avec des messages du genre « Nous ne sommes pas en mesure de vous fournir davantage d’informations ».

Ils ne peuvent pas en dire plus sur le problème de trafic incorrect, mais savent quand même – au millième près – ce que génère chacune de vos annonces et d’autres détails qui vont avec.

Mais avec ces plaintes qui se multiplient, le non-bannissement de comptes pourtant reprochés, parfois à maintes reprises, de trafic incorrect et le silence de la part de l’équipe de Google, que peut-on croire ?

La diffusion des annonces a été limitée

Il est tout à fait possible que vous ayez réellement enfreint les règlements AdSense. Soit parce que vous avez cliqué sur vos annonces, soit vous avez été victime du passage de robots cliqueurs, soit vous avez après vous un rageux qui clique délibérément sur vos pubs, etc.

Quant aux clics des robots, on sait bien que l’équipe AdSense dispose d’outils, certains automatiques, pour les distinguer de ceux générés par des humains et les écarter. Devrait-t-on encore parler de clics des robots dans le cas de trafic incorrect ? A moins que les systèmes d’AdSense soient en train de se faire berner.

Il y a de nombreux éditeurs qui ont été ou sont victimes de la limitation de la diffusion d’annonces AdSense pour raison de trafic incorrect et clic frauduleux. Mais qui, même après avoir effectué plusieurs analyses, ne descellent aucune enfreinte au règlement AdSense.

D’un autre côté, il existe des éditeurs qui, certes, connaissent le problème de trafic incorrect, parfois à un taux très élevé, mais qui continuent de diffuser des annonces. La diffusion des annonces ne leur est pas restreinte, mais ils voient chaque fin du mois une part importante de leurs revenus retirée. Parfois plus de 50 ou 60 % du revenu.

Faut-il chercher une alternative à AdSense et s’en passer ?

Le genre de question qu’on se pose généralement quand quelque chose va mal, comme en cas de limitation de la diffusion d’annonces AdSense. La réponse à la question posée est OUI. Mais elle soulève une autre question, celle de savoir vers quelle alternative se tourner.

Il existe bien sûr d’autres régies publicitaires, mais un vrai remplaçant d’AdSense n’existe actuellement pas. La régie publicitaire de Google se démarque dans plusieurs aspects. D’abord par la facilité de sa mise en place (un simple script dans le code du site et c’est fait), ensuite par la qualité des annonces diffusées.

Ces dernières sont vraiment contextuelles, responsives et leur affichage peut être contrôlé par l’éditeur. Ce qui permet d’afficher des annonces suivant l’intérêt des utilisateurs, leur localisation ou le contenu qu’ils consultent. Tout en préservant l’expérience utilisateur.

Vous pouvez vous renseigner sur d’autres régies publicitaires et en essayer quelques-unes. Comme PropellerAds, par exemple. Il s’agit de tester comment leurs annonces s’affichent sur votre site et comment les régies en question payent par rapport aux impression/clics.

Certaines sont plus gênantes que d’autres. Et, je ne vais pas vous mentir, il y en a qui vous paieront dérisoirement tout en affichant des annonces dont le caractère ou la méthode d’affichage serait susceptible de nuire à la réputation de votre site.

Etant en face du problème de limitation de la diffusion d’annonces AdSense, cela pourrait faire mal de savoir qu’on peut difficilement trouver mieux que la régie publicitaire de Google. Mais essayez d’autres régies pour tirer vos propres conclusions. Ou alors croisez les doigts et attendez voir où ça mène avec AdSense.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments